Cher Nouri

Cher Nouri,

Tu nous as laissé. Je ne même pas eu la chance de t’embrasser une dernière fois.

Toujours très discret. Tu t’en vas comme un oiseau, léger et simple, comme tu l’as été dans la vie.

Je me rappelle nos promenades sur la plage de Gammarth. Le poisson frais au restaurant à la Goulette, ou tu aimais aller avec ta famille et tes amis les plus chers.

Je me rappelle ton orgueil pour le câble Hannibal et le temps passé sur le bateau.

Le drapeau tunisien de Tunisie Telecom sur la Sicile. Ton pays et ton entreprise, que tu aimais profondément et ton dernier défi avec moi, Vuetel Italia, le plus difficile et le plus compliqué.

C’est grâce à toi si nous avons eu la force de combattre. C‘est grâce à toi si nous avons résisté aux barbares.

Ton courage et ton intelligence, ton respect et ton amitié seront toujours avec nous.

Adieu, mon ami sincère.

Giovanni Ottati