5 projets pour agrandir le réseau des télécommunications

Le réseau de câbles sous-marins et terrestres qui véhicule les données simultanément ne cesse de s’agrandir. VuBlog propose un recueil d’articles dédiés à 5 nouveaux projets en cours de réalisation. Le plus important, l’Africa-1, est supposé servir le marché africain stratégique, en le mettant en connexion avec le Moyen-Orient et l’Asie.

Africa-1, ombres et lumières

D’ici à la fin de l’année 2017, l’Afrique sera desservie par un nouveau câble sous-marin, l’Africa-1. Ainsi que le précise le site, Developing Telecoms, l’infrastructure sera réalisée par un consortium de 5 entreprises : MTN Group, PCCW Global, Saudi Telecom Company, Telecom Egypt et Telkom South Africa. Avec ses 12 000 km de longueur, le câble reliera le continent africain au Moyen-Orient et à l’Asie du Sud-Est. Mais selon certains experts, l’investissement ne serait pas si nécessaire, d’après le portail Business Tech.

Liquid telecom investit en Afrique

Liquid Telecom, à travers sa filiale Sea Liquid a choisi d’investir dans le renforcement des potentialités des infrastructures de télécommunications africaines. Sur le site Communications Africa on parle du projet de réalisation d’un nouveau câble sous-marin direct vers le Moyen-Orient, un segment dont le trafic est dense, mais extrêmement rentable. 

AAE-1 arrive en Italie

Selon Data Manager Online, Bari fera partie des points de chute officiels du câble AAE-1, l’autoroute numérique qui relie l’Asie et l’Europe. L’opération place l’Italie sur l’une des routes les plus importantes pour le routage des données.

Le coup de poker de Telstra

Telstra, société australienne leader du secteur de la téléphonie mobile, a annoncé 4 nouveaux projets pour l’agrandissement de son réseau de fibre optique en Asie, comme le souligne le site IT News. Ces initiatives concernent aussi bien le réseau terrestre que sous-marin. 

Le défi d’Amazon

Amazon, géant du commerce en ligne se met au défi de réaliser d’ici à 2018 un câble sous-marin qui lui permette d’augmenter ses services de cloud. Le projet décrit par Data Center Knowledge, est ambitieux : 14 000 km de câbles entre l’Australie et l’Amérique du Nord à travers l’Océan Pacifique.