ACE, le réseau qui lutte contre la fracture numérique en Afrique

ACE (Africa Coast to Europe) est l’un des câbles sous-marins qui relie les pays de la côte atlantique de l’Afrique à l’Europe. Une infrastructure stratégique, en fonction depuis 2012, qui participe à la lutte contre la fracture numérique sur le continent.

De l’Afrique vers l’Europe à travers ACE

L’acronyme ACE synthétise le nom Africa Coast to Europe, un des câbles sous-marins les plus importants au service de l’Afrique. L’infrastructure mesure plus de 17 000 kilomètres de longueur, et s’étend de l’Afrique du Sud à la France le long de la côte occidentale du continent, en passant par 20 pays. Un parcours d’une importance stratégique, qui favorise le territoire africain aux potentialités énormes en termes de développement des télécommunications et d’Internet. De plus, en 2015, a été approuvée la mise en œuvre d’un projet qui prolongera le câble jusqu’au Cameroun.

ACE est entré en service en décembre 2012, sa réalisation a coûté environ 700 millions de dollars et a été confiée à Alcatel Lucent qui a garanti l’utilisation de la technologie de fibre optique la plus avancée : la WDM (Wavelength division multiplexing). Les câbles qui composent le réseau et qui transitent à plus de 6 000 mètres sous le niveau de la mer ont un diamètre de 4 à 5 centimètres et une portée maximale de 5,12 TBps.

La lutte contre la fracture numérique

L’importance stratégique d’ACE se comprend mieux lorsqu’on parcourt la liste des pays africains, dont certains sont connectés pour la première fois au réseau de câbles internationaux. C’est le cas de la Guinée équatoriale, de la Gambie, du Liberia, de la Mauritanie, de Sao Tomé-et-Principe et de la Sierra Leone. L’infrastructure a été conçue dans l’objectif de réduire les coûts de la large-bande en Afrique, en contribuant à la lutte contre la fracture numérique et donc au développement social et économique du continent. De plus, pour certains états, au moment de sa mise en œuvre le câble constituait le premier raccordement au réseau international, dans lequel transitent les flux d’information d’Internet.