Internet et mobile, les chiffres pour l’Angola

Quinze ans ont passé désormais depuis que le Gouvernement de l’Angola a mis en place son plan de libéralisation des télécommunications. Une stratégie qui a porté ses fruits, en faisant de ce pays l’un des plus connectés de l’Afrique subsaharienne. Le graphique proposé par VuBlog capte l’état actuel des Telecom dans la nation et souligne combien la route est encore longue. La large bande sur réseau fixe a un taux de pénétration de 0,4 %, le réseau mobile de 16,4 % (source : ITU). Seulement 21,3 % de la population est connectée au réseau, alors que 68,4 % est dotée d’un téléphone cellulaire et d’une carte SIM.

infografica-angola-07-06-2016-fra