délits

Délits au Kenya, ils sont signalés avec votre smartphone

Au Kenya, il est possible de signaler les délits en temps réel grâce à une application lancée sur le marché par le National Crime Research Centre au Kenya (NCRC).

Le programme, en effet, « recueille, rapporte, et utilise les données pour permettre aux individus et aux communautés d’être plus intégrés, en sécurité, et libres, en leur donnant la possibilité de signaler les délits qui se produisent dans des endroits spécifiques en temps réel », a annoncé le centre.

« L’application permettra de réduire considérablement les délits non signalés, car elle est équipée de dispositifs de sécurité qui assurent le traitement confidentiel des informations reçues, pour protéger la vie privée des personnes qui signaleront ces délits », a déclaré George Wander, Chef de l’Agence de l’Etat aux médias locaux.

L’application permet également aux utilisateurs de télécharger des photos, des fichiers PDF et audio relatifs aux délits signalés.

CHIFFRES

Selon une étude menée par Ipsos, le taux de criminalité au Kenya a chuté de 48 % en novembre 2015 à 35 % en juin 2016.
Selon les résultats, moins de la moitié des victimes de délits ont signalé l’incident à la police, soit 54 % affirment ne pas vouloir poursuivre l’affaire, 40 % estiment que la police est inefficace et corrompue.

Enfin, 3 % des répondants ont indiqué que le poste de police était trop loin et 3 % ont dit avoir peur de la police.

 

Source: www.africanews.com