Confidentialité et sécurité, les problèmes de l’Internet des Objets

Le boom de l’Internet des Objets entraîne la nécessité de garantir la confidentialité et la sécurité en actualisant les normes en la matière à travers de nouveaux principes plus modernes. VuBlog propose une revue de presse thématique afin de faire le point sur le débat international à ce sujet.

La Confidentialité et la sécurité comme priorités

Le portail spécialisé, Telecoms.com, consacre un article  sur la relation entre IoT, protection des données personnelles et garantie de sécurité, soulignant combien ces problèmes sont à résoudre d’extrême urgence, avant que le boom annoncé de la société hyper connectée devienne réalité.

La sécurité au rapport

Le Georgia Institute of Technology a publié un rapport  consacré à la sécurité informatique à l’ère de l’Internet des Objets. La confiance envers les nouvelles technologies et l’automatisation des activités et des secteurs délicats implique la nécessité de programmer des investissements importants dans la cyber sécurité.

Solutions “by design”

Le quotidien italien en ligne “Corriere Comunicazioni” publie un article signé par Giovanni Crea, de l’Institut italien pour la confidentialité et la valorisation des données. À l’ère du IoT, souligne l’auteur, la protection des données doit s’effectuer par le biais des solutions “by design”.

Conjuguer technologies et protections

Sur SecurityIDNews, un article de Kathleen Carroll (HID Global) offre une vision panoramique des risques et des solutions envisageables en matière de confidentialité et de sécurité liés à l’internet des choses. Le boom du monde connecté ne peut entraîner une diminution des droits acquis sur ce front ces dernières années. Il nécessite en revanche, une attention toujours plus grande afin de maintenir des standards de protection élevés.

La révolution européenne

La norme européenne  en matière de confidentialité est prête à opérer un changement radical, afin de répondre aux nouvelles exigences soulevées par l’avènement de l’internet des choses. Ce thème est analysé dans un article du portail Tech Economy. Les trois points clefs sont : la portabilité des données personnelles, le droit à l’oubli et les sanctions les plus sévères pour les auteurs de cyber-attaques.