Données mobile, inclusion financière et nouveaux marchés : les smartphones changent le visage de l’Afrique

Avec la croissance exponentielle des utilisateurs d’appareils mobiles sur le territoire africain, l’optimisation du traitement des données afin d’en gérer également les coûts de manière plus efficace devient toujours plus nécessaire. Avec l’Asie, l’Afrique guidera également la prochaine vague de hausse d’utilisation des smartphones, cependant parmi la population sub-saharienne il reste encore de nombreux obstacles qui s’élèvent entre les potentiels clients et l’inclusion financière.

L’importance d’optimisation des données mobiles

Là où la majorité des usagers accèdent à Internet par le biais d’appareils mobiles, il devient toujours plus nécessaire d’optimiser l’usage des données pour en gérer efficacement les coûts. C’est le cas de l’Afrique, où « les données mobiles ne doivent pas être confondues avec la connexion Wi-Fi, instrument utile pour se connecter sans fil à des lignes internet fixes” comme le rappelle Andrè Louw Directeur Général de Mobile Data sur le site It News Africa.

Les obstacles aux services de transfert d’argent sur les appareils mobiles

Le transfert d’argent sur des appareils mobiles est désormais l’un des instruments les plus utilisés y compris par la population de l’Afrique sub-saharienne, mais c’est également vrai qu’à ce moyen rapide dans le domaine d’une inclusion financière toujours plus grande, il existe encore de nombreux obstacles. Comme le souligne à nouveau It News Africa, en effet, dans les potentiels clients on remarque encore un manque de connaissance et des prérequis de base, ajoutés à une appréciation encore limitée des bénéfices réels engendrés par ce type de services. 

L’Asie et l’Afrique guideront la prochaine vague de croissance des smartphones

La révolution smartphone n’est pas encore finie, l’Asie et l’Afrique guideront la nouvelle vague de croissance. C’est ce qu’affirment les prévisions d’analyses de la GSMA Intelligence, en montrant comment les ventes annuelles de smartphones en Amérique du Nord et en Europe dans les cinq prochaines années resteront stables, tandis qu’en Asie, le marché continuera à s’étendre toujours plus.