“ E-learning Afrique ”: éducation et technologie se rencontrent à Addis-Ababa

La capitale éthiopienne organise l’événement annuel qui rassemble les experts et les opérateurs des TIC appliquées à l’éducation et à la formation. L’Afrique compte sur les nouvelles technologies pour relever les défis sociaux.  

Technologie et éducation

L’Éthiopie accueillera la “ 10ème Conférence Internationale sur les TIC appliquées au Développement, à l’Enseignement et à la Formation ”, qui aura lieu à Addis-Ababa de 20 à 22 mai. Environ 1500 personnes, venant de 68 pays, participeront à l’événement organisé par “ e-Learning Afrique ”, c’est un réseau d’opérateurs engagés dans l’e-learning et l’éducation à distance, et par l’Union Africaine. C’est une occasion de rencontrer les professionnels et les experts qui sont chargés d’élaborer tout plan permettant d’utiliser les TIC comme instrument pour réaliser le droit à l’éducation.

Au cours de ces dernières années, les Africains ont pris de plus en plus conscience de la façon dont les nouvelles technologies peuvent être mises à la disposition des défis sociaux les plus pressants du continent. L’un de ces défis est sans doute le développement du système d’enseignement. À ce jour, en effet, pour beaucoup d’enfants et de jeunes du continent, le fait d’aller à l’école ou de suivre des cours de formation c’est un mirage, à cause des barrières infrastructurelles (dans les zones rurales l’école peut aussi se trouver à plusieurs kilomètres du village où vit l’étudient), des conflits très répandus, de la pauvreté qui aggrave le fléau du travail des enfants. Dans ce cadre, l’e-learning et l’éducation à distance, en jouant sur les nouvelles technologies, peuvent réellement représenter un tournant.

elearning2

L’avenir de l’école

Un exemple concret de la combinaison possible des TIC et du droit à l’éducation vient de Eneza Education, c’est une des entreprises choisies par la revue Fast Company à titre d’exemple d’entreprise africaine innovante. Eneza est une entreprise kényane qui produit des contenus éducatifs dont l’on peut jouir par les téléphones portables à bas coût. L’initiative est conçue pour tous les enfants, appartenant à des familles à faibles revenus, qui vivent dans des zones rurales; il s’agit de jeunes qui sont souvent exclus  du système éducatif parce qu’ils vivent dans des villages qui sont dépourvus d’infrastructures et de corps enseignant. Les nouvelles technologies, cependant, peuvent abattre ces barrières. Grâce aux produits de Eneza, les jeunes entre 11 et 18 ans peuvent accéder à des classes virtuelles réelles, avec des leçons, des vérifications périodiques et un logiciel pour se connecter directement avec leurs enseignants, afin d’avoir aussi un contact personnel.  

Dans certains pays l’éducation à distance est appliquée également au niveau universitaire; c’est le cas de la Côte d’Ivoire, qui a récemment annoncé la création de la première Université en ligne dans le pays, l’“Université Numérique de la Côte d’Ivoire”, réalisée en collaboration avec l’Agence Universitaire Francophone (AUF).