global interconnections

L’économie numérique et l’indice d’interconnexion mondial

Dans l’économie numérique de plus en plus fréquemment, les modèles d’entreprise sont hébergés selon la participation en temps réel d’un nombre toujours plus vaste d’utilisateurs, de fournisseurs d’accès, et de partenaires. En conséquence, une entreprise qui souhaiterait vivre avec son temps, dans un secteur qui, aujourd’hui plus que jamais, est numérique, doit savoir se transformer et s’adapter continuellement.

Comment vivre avec son temps?

La réponse à cette question, c’est l’interconnexion dynamique. Certes, ce n’est pas un concept simple, mais nécessaire si l’on veut assurer la survie de son entreprise par les temps qui courent.
Dans cette perspective, il convient d’implémenter des points d’échange du trafic informatique via une bande passante destinée aux interconnexions afin d’intégrer des connexions privées directes. À ce propos, les points d’échange sont hébergés dans des centres de données spécifiques et en colocation.

L’indice d’interconnexion mondial

De quoi s’agit-il exactement ? Publié dans le rapport Equinix, cet indice s’engage à fournir des projections sur la croissance de l’interconnexion et de l’accès à l’interconnexion d’ici à 2020.
C’est une valeur extrêmement utile aux entreprises qui ont besoin de données et d’éléments de réflexion permettant d’évaluer leur propre stratégie d’interconnexion, de vivre avec leur temps, et de se frayer un chemin dans l’économie numérique.

Grâce à cet indice, il est donc possible de mesurer, de suivre et de prévoir la croissance de la bande passante d’interconnexion : une mesure de la capacité à transférer le trafic via une interconnexion privée directe entre différentes contreparties dans des points d’échange hébergés.

digital business

Quels changements d’ici à 2020?

Au cours des prochaines années, la bande passante d’interconnexion utilisée pour faire monter en puissance les activités numériques connaîtra une croissance exponentielle, qui atteindra plus de 5000 Tbps en dépassant donc la croissance du trafic IP mondial, comprenant Internet et les réseaux MPLS.

L’interconnexion est aujourd’hui plus que jamais fondamentale pour la transformation numérique. Elle permet d’amplifier la capacité du cloud hybride et d’exploiter en totalité son potentiel ; elle peut fournir un rapprochement des services numériques afin de réduire la latence et d’accélérer les interactions de l’entreprise ; elle permet aux entreprises d’exercer un contrôle opérationnel sur les plateformes numériques centralisées et hébergées ; enfin, elle réduit les risques liés à la cybersécurité en évitant Internet, et en activant des systèmes de sécurité au niveau local.