Fibre optique sous-marine

Fibre optique sous-marine: bientôt entre l’Angola et le Brésil

La fibre optique sous-marine est un élément essentiel qui permet au secteur des télécommunications d’exister tel que nous le connaissons. Des kilomètres et des kilomètres de câbles sous-marins parcourent les fonds de nos océans pour permettre à nos appels d’arriver à bon port. Il semble que ce soit la direction dans laquelle les plus grands investisseurs vont bien, donnant ainsi une forte courbure sur le marché.

À ce propos, l’installation de la fibre optique sous-marine qui reliera l’Angola et le Brésil sera terminée en 2018.

C’est le Directeur d’Angola Cables, Antonio Nunes, qui l’a annoncé, durant la conférence sur la situation des télécommunications en Angola.

« Le projet qui a coûté près 170 millions de dollars a pour objectif de doter également les régions les plus isolées du Pays, de l’accès à Internet », a affirmé M. Nunes.

Dans une interview qu’il a donnée à un journal local, il a souligné la nécessité d’avoir de meilleures infrastructures, en commençant par les routes, afin de faciliter la diffusion d’Internet.

L’Angola a déjà pu profiter des avantages de la large bande, surtout dans le secteur du minerai, avec l’utilisation de robots durant les opérations d’extraction.

 

 

Source: www.infoafrica.it