Telefonia mobile in Africa

La téléphonie mobile en Afrique, le Sénégal en pole position

Ces dernières années la téléphonie mobile en Afrique et en particulier au Sénégal connaît un taux de développement très intéressant.

Le taux de pénétration de la téléphonie mobile au Sénégal a atteint 103,25 % à la fin du premier trimestre 2017 : l’autorité qui régit les télécommunications a publié ce chiffre dans son dernier rapport.

Au 31 mars, on dénombre au Sénégal plus de 15 millions de lignes téléphoniques mobiles, contractées auprès des principaux opérateurs sur le marché, qui sont Orange, Sonatel, Expresso et Tigo. Par rapport au trimestre précédent, on enregistre une augmentation du taux de pénétration de 0,64 points. Le volume des communications a également augmenté de 1,67 %.

En ce qui concerne le marché du réseau Internet, on recense 8,5 millions de lignes de connexion, un volume en baisse de 1,2 % par rapport au trimestre précédent. L’Afrique est encore un pays qui est prometteur dans de nombreux domaines technologiques, à l’industrie spatiale.

Et la téléphonie fixe?

La téléphonie fixe, qui était en baisse depuis un an, a augmenté au premier trimestre de 1 %, grâce à de nouvelles offres de services ADSL de la compagnie locale Sonatel. Toutefois, il n’y a que 288 652 lignes sur le territoire national.

Comme toujours dans les pays en voie de développement, le taux de pénétration de la sphère technologique est plus lent que dans d’autres parties du monde, et surtout irrégulier.
Quoi qu’il en soit, il est rassurant de constater une évolution en moyenne positive et en phase avec l’ère contemporaine, qui investit de plus en plus de moyens dans la numérisation pour assurer un développement correct de l’industrialisation.

 

 

Source: www.infoafrica.it