L’Alma Mater avec l’Afrique, entre innovation et développement durable – communiqué de presse

Dans le cadre de la Nuit européenne des chercheurs, rendez-vous pour raconter les principaux défis auxquels les pays du continent africain sont confrontés dans le domaine de l’éducation, de la recherche et du développement économique, et le rôle central que l’Italie et le Université dans ce contexte.

Raconter la richesse, la complexité et l’importance stratégique des relations avec le continent africain pour notre pays et pour l’Université de Bologne. Tel est l’objectif de la rencontre « Alma Mater avec l’Afrique – projets et partenariats pour l’innovation et le développement durable » qui se tiendra à Bologne le 27 novembre de 18h à 20h30 dans le cadre de la Nuit européenne des chercheurs 2020, qui cette année sera consacrée aux solutions que la recherche peut apporter pour atteindre les 17 objectifs de l’Agenda 2030, adopté par l’Assemblée générale des Nations Unies et partagé au niveau mondial.

Les liens de l’Université de Bologne avec l’Afrique et son implication dans le développement du continent se sont consolidés au fil du temps et témoignent de la présence désormais constante d’une communauté de plus de neuf cents étudiants de différents pays africains inscrits aux cours d’Alma Mater, et les relations solides avec plus de cinquante universités et institutions dans quinze États africains.

Dans les différents domaines de recherche, plus d’une trentaine de projets financés par le programme européen Horizon 2020 sont en cours, qui portent notamment sur l’innovation et le développement dans les secteurs de l’agro-industrie et de l’élevage, de la médecine-santé et des énergies renouvelables. Sur le front de la formation, la Fondation italienne pour l’enseignement supérieur avec l’Afrique fonctionne, créée avec cinq autres universités italiennes pour promouvoir l’internationalisation des universités africaines et contribuer, dans une perspective de coopération, au développement par l’enseignement, la formation et l’amélioration des mise à jour des étudiants et du personnel des universités locales. En outre, le projet UNI-CO-RE, mené en collaboration avec le HCR Italie, donne la possibilité aux étudiants réfugiés en Afrique de poursuivre leur carrière universitaire à l’Université de Bologne, grâce au soutien du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale. , Archidiocèse de Bologne, Caritas Italiana, ER.GO, Federmanager, Gandhi Charity, Manageritalia Emilia Romagna et Next Generation Italy.
Enfin, dans le domaine de la troisième mission, Alma Mater a une vingtaine de projets de coopération et d’engagement social, en plus de StudENT for Africa: un projet de développement de l’entrepreneuriat étudiant à destination du continent africain.

La réunion du vendredi 27 novembre – conçue sous la forme d’une conférence à plusieurs voix – sera divisée en trois parties. Une première session, animée par Massimo Zaurrini, journaliste et rédacteur en chef du magazine « Africa e Affari », verra l’intervention d’une série d’invités d’importance nationale, dont Giuseppe Mistretta, directeur pour l’Afrique subsaharienne au ministère des Affaires coopération étrangère et internationale, Jean Leonard Touadi, président du Centre pour les relations avec l’Afrique de la Société géographique italienne, et Giovanni Ottati, président de Confindustria Assafrica & Mediterraneo. Les invités raconteront de différents points de vue les principaux défis auxquels l’Afrique est confrontée aujourd’hui dans les domaines stratégiques de l’éducation, de la recherche et du développement des principaux secteurs économiques et le rôle central que l’Italie et l’Université peuvent jouer dans ce contexte.

La rencontre se poursuivra ensuite avec la remise du Prix 2019 à la startup Bioverse Srl, lauréate de la première édition du prix décerné dans le cadre du projet StudENT for Africa: le programme Alma Mater pour le développement de l’entrepreneuriat étudiant parrainé par Banca Intesa Sanpaolo et IBM qui vise à soutenir la mise en œuvre d’idées commerciales innovantes pour créer un développement économique et social dans les pays africains.

Enfin, la troisième partie, sous la forme d’une table ronde, verra des professeurs et chercheurs de l’Université de Bologne présents qui raconteront, à travers leurs projets, quels sont les principaux défis rencontrés dans la recherche et les interventions en Afrique et quelles sont les bonnes pratiques. trouve son origine dans une logique de durabilité et d’adaptabilité à la réalité du territoire de destination.
L’événement sera diffusé intégralement en ligne. Des informations détaillées sur le programme et les modalités d’inscription sont disponibles sur le site Web de l’événement. De plus, il sera également possible de regarder la retransmission en direct de la rencontre le soir de l’émission, en accédant au stand virtuel dédié à l’événement sur la plateforme Researchers ‘Night.