Le droit à l’instruction progresse grâce au mobile

Doter l’école du numérique et renforcer les connaissances informatiques des étudiants. La réalisation du droit à l’instruction dans le monde entier passe par ces deux objectifs. Les technologies mobiles constituent notamment le chemin permettant d’accéder à l’éducation de base pour des millions de jeunes garçons et de jeunes filles, en particulier dans les pays les moins développés.

Instruction “mobile” : horizon 2050

ShangaiDaily.com a publié une longue interview accordée par John Martin, CEO de Sanoma Learning, société européenne leader, à l’échelle mondiale, dans le domaine du développement de produits et services numériques pour l’école. Selon son manager, l’idée selon laquelle tous les jeunes de moins de 15 ans du monde entier aient accès, d’ici à 2050, à l’instruction par le biais d’appareils mobiles, est crédible. Et ceci représentera une révolution considérable dans le cadre de la transmission de la culture. Les nouvelles technologies obligeront les gouvernements à repenser leur modèle éducatif, aussi bien du point de vue des infrastructures que de celui des ressources humaines.

street-library (1)

Le Nigéria à l’avant-garde

Le Nigéria met tout en œuvre afin d’occuper une place de choix, parmi les pays africains, en matière de numérisation de l’école. En effet, nombreux sont les projets allant en ce sens.

Techloy met en exergue la prestation réalisée et proposée par la plateforme en ligne Edusko, qui a pour objectif de mettre en contact étudiants et familles avec les meilleures écoles du pays. De cette manière, les parents se voient mettre à leur disposition un support valable les aidant à choisir le meilleur établissement pour leurs enfants : une étape cruciale qui aura des répercussions sur le long terme.

En revanche, le site AllAfrica passe en revue dans un article toute une série d’initiatives, publiques et privées, visant à doter du numérique les écoles et les classes par le biais de l’internet des objets.

South Africa Connect

Ainsi que le relaie IT News Africa, le Ministre des Postes et des Télécommunications d’Afrique du Sud a assisté à l’inauguration du nouvel atelier technologique Umlazi Comprehensive Technical High School. Il s’agit d’un espace équipé de 33 ordinateurs, dotés du haut débit et connectés aux autres ateliers similaires présents dans le pays. Cette initiative s’inscrit dans le cadre d’un plan d’interventions plus large dénommé South Africa Connect, qui vise à connecter au haut débit, d’ici à 2020, tous les départements gouvernementaux, y compris les écoles.