Le haut débit divise le Nord et le Sud de la planète

Du point de vue technologique, le haut débit marque la différence entre les pays économiquement développés et ceux qui restent à développer. En fait, même si le niveau global enregistré par l’ITU relève une hausse de la diffusion des connexions rapides, le fossé entre le Nord et le Sud du monde reste large. Les abonnements d’usagers au haut débit mobile présentent, par exemple, un taux de pénétration de 86,7 % dans les pays développés et de seulement 39,1 % dans ceux qui sont en voie de développement. L’écart concernant les abonnements au réseau fixe est aussi marqué : 29 % contre 7,1 %.

Enfin, un objectif partage l’Afrique par zones géographiques : la pénétration des connexions mobiles de 17,4 %, et celle des connexions fixes de seulement 0,5 %. À compter de 2010, le continent a néanmoins fait des progrès à pas de géants : aujourd’hui, le mobile est situé à 1,8 % et le fixe se place même à 0,15.

infografica-banda larga-fr