business in africa

Les 15 meilleurs pays africains pour le business

Le continent africain possède un riche potentiel, des ressources naturelles et une population potentiellement volontaire et travailleuse.
Ici, une liste publiée par Forbes des 15 pays africains classés selon leur potentiel d’activités commerciales. La liste a été établie sur la base de 139 nations et de 11 facteurs divers dont : les droits concernant la propriété, l’innovation, les taxes, la technologie, la corruption, la liberté (individuelle, de marché et monétaire), la burocratie, la protection des investisseurs et la performance des actions.

  • 15 KENYA kenya

Le Kenya est le centre économique et logistique de l’Afrique de l’Est, il est placé au 105ème rang. Malgres les infrastructures très pauvres, il continue à marquer des points du fait de son potentiel économique. Il se trouve à la 36ème place pour l’innovation, à la 80ème pour la protection des investisseurs et à la 15ème place de cette liste.

  • 14 ÉGYPTE egypt

Elle se situe à la 103ème place au classement général : l’Egypte est classée à la 34ème place pour sa burocratie et à la deuxième concernant les performances de marché. Elle se trouve en 14ème position de cette liste.

  • 13 LIBERIA liberia

Le Liberia a un niveau de revenu très faible et compte beaucoup sur l’aide provenant de l’étranger. Il est classé au 13ème rang de cette liste.

  • 12 GHANA ghana

Le Ghana a une économie basée sur le commerce, dans une situation ne comportant que relativement peu de barrières au marché et aux investissements. Ce pays présente une importante abondance de ressources naturelles.

  • 11 LESOTHO lesotho

Enclavé dans l’Afrique du Sud, le Lesotho se place à la onzième position de cette liste. Il se situe à la 59ème place pour son niveau de corruption et à la 47ème pour sa liberté de marché .

  • 10 TUNISIE 

La Tunisie possède un marché très diversifié, elle se situe, pour cette raison, à la dizième position parmi les pays africains pour son potentiel d’affaires.

  • 9 ZAMBIE zambia

La Zambie est un pays qui a vu sa croissance économique s’accélérer ces 10 dernières années. Elle doit une partie de son marché au commerce de cuivre, elle se place en neuvième position de cette liste.

  • 8 SENEGAL senegal

L’économie de ce pays est fondée sur les ressources minières, sur le secteur de la construction, du tourisme, la pêche et l’agriculture.

  • 7 RWANDA rwanda

Il s’agit d’un pays où 90% de la population travaille dans l’agriculture pour subsister et dans l’extraction minière. Il existe d’autres ressources comme le tourisme, l’industrie du café et celle du thé. Il se situe à la septième position de cette liste.

  • 6 CAP VERT cape-verde

Il possède une économie orientée vers le commerce, le secteur des transports, le tourisme et les services publics. Il est à la première place au niveau de la liberté individuelle et à la sixième de cette liste.

  • 5 BOTSWANA botswana

Riche en mines de diamants, il a maintenu une grande et constante croissance économique depuis 1996.

  • 4 NAMIBIE namibia

C’est le plus grand pays extracteur d’uranium et son économie est étroitement dépendante de cette extraction et de l’élaboration de minerai destinés à l’exportation.

  • 3 MAROC morocco

Le Maroc a depuis toujours bénéficié de la proximité de l’Europe et du faible coût pour la création d’une économie basée sur un marché plutôt ouvert. Malgré une croissance économique graduelle au fil des ans, le Maroc souffre d’un fort taux de chômage, de pauvreté, d’analphabétisme, notamment dans les zones ruales.

  • 2 AFRIQUE DU SUD south-africa

L’Afrique du Sud est un pays possédant d’abondantes ressources naturelles. De plus, les secteurs financiers, juridique, énergétique et logistique sont très développés. Ici également, le fort taux de chômage et de pauvreté, faisant partie de ceux les plus élevés au monde, constituent des obstacles.

  • 1 L’ILE MAURICE mauritius

À la première place de cette liste se trouve l’île Maurice grâce à son économie qui, au fils des ans, s’est beaucoup diversifiée, allant du tourisme au secteur industriel,
jusqu’à celui financier et bancaire.