Gartner report: les marchés émergents stimulent la vente de smartphones

Un rapport signé par Gartner Inc fait le point sur la vente mondiale de smartphones. Le marché continue sa phase d’expansion à deux chiffres : +15%. Les protagonistes sont les pays émergents, tandis que la course ralentit pour les pays les plus avancés.  

Le marché mondial des smartphones

Gartner Inc, société de conseil et recherche dans le secteur de l’IT, a publié un rapport sur l’évolution internationale du marché des smartphones. Au troisième trimestre 2015, la croissance sur base annuelle de ce secteur était de 15,5%, confirmant ainsi une augmentation à deux chiffres. Il reste essentiellement deux protagonistes sur le marché, Apple et Samsung, ainsi qu’un troisième acteur inopportun qui grandit rapidement : Huawei. Samsung détient toujours la plus importante part de marché (23,7%), bien qu’en légère baisse ; Apple croît jusqu’à atteindre les 13,1%, et confirme sa position de leader dans le segment des téléphones de luxe. Derrière eux, le colosse chinois Huawei accélère et se situe à la troisième place (7,7%), déclassant ainsi Lenovo. Du point de vue des systèmes opérationnels la compétition est beaucoup moins vive : Android détient 84,7% du marché, derrière lui se trouve Ios (13,1%) et, loin derrière et en baisse, Windows (1,7%).

Le rôle des pays émergents

La croissance du marché des smartphones est une constante dans le monde entier. Cependant, tous les pays n’évoluent pas à la même vitesse et, contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce sont les pays émergents qui jouent le rôle de protagoniste, et non les pays développés. En effet, dans les pays les plus avancés économiquement, le boom des dispositifs smart est en train de ralentir, et le taux de croissance est descendu à 8,2%. Dans les pays émergents en revanche, la tendance est inversée : la course est de plus en plus soutenue et a atteint le pic des 18,4%. Cela est principalement dû à la commercialisation de plus en plus répandue de dispositifs smart à bas coût, pouvant aussi être achetés par les couches moins aisées de la population.