L’Italie investit en Afrique

De plus en plus d’entreprises italiennes, telles que VueTel Italia, se tournent vers l’Afrique considérée comme un marché à fort potentiel, allant de l’agriculture au numérique. VuBlog offre un bref aperçu de quelques- expériences et données qui permettent de comprendre et de connaître ce nouvel horizon commercial.

L’Afrique, l’Italie et la géopolitique

Aujourd’hui plus que jamais, les questions économiques et les événements géopolitiques sont étroitement liés. D’autant plus si un secteur clé comme l’agriculture et un continent comme l’Afrique sont au centre du débat. Le ministre italien des politiques agricoles, Maurizio Martina, en est convaincu et a souligné dans un entretien donné à l’AGI que la coopération agricole entre l’Italie et l’Afrique est « un moteur de paix et de stabilité ».

Snapp, le magasin connecté (digital store) italo-africain

Snapp, un magasin connecté dédié à des applications pour smartphones et tablettes, est un exemple de réussite d’une entreprise italienne en Afrique dans le domaine des nouvelles technologies. L’équipe de cette start-up offre un service de grande qualité et rapide, et assure ainsi le développement d’une application adaptée aux besoins du client en seulement 12 heures. C’est ainsi que Snapp a gagné un prix lors du Global Entrepreneurship Summit 2015 à Nairobi.

E4Impact

Encourager le développement des entreprises italiennes en Afrique est le but de E4Impact, projet de l’Università Cattolica de Milan. Cette initiative vise également à créer de nouvelles entreprises sociales sur place. Pour l’instant, les 5 pays choisis pour tester l’idée sont le Kenya, l’Ouganda, la Côte-d’Ivoire, le Ghana, et la Sierra Leone, mais le but ultime est d’augmenter ce nombre dans un bref délai. 

L’Italie en Afrique du Sud

Combien les entreprises italiennes investissent-elles en Afrique du Sud ? Aujourd’hui, cela représente environ un milliard d’euros, du moins selon les calculs de l’Institut pour le commerce extérieur. Ce chiffre pourrait augmenter en raison du potentiel de croissance dans la région. Les opportunités de développement les plus intéressantes sont dans le domaine des infrastructures, de l’énergie verte et de l’agriculture.