Microsoft (avec Youth Spark) finance l’éducation numérique

Microsoft a annoncé l’attribution de 75 millions de dollars a titre d’investissement dans les programmes éducatifs qui mettent en œuvre les connaissances informatiques des jeunes. De nombreux efforts seront concentrés sur l’Afrique et les pays en développement, comme l’a démontré l’expérience positive de Gayaza High School en Ouganda.

Microsoft investit dans le savoir technologique

Lors du dernier Innovation Africa Summit (Sommet africain sur l’Innovation) qui rassemble des experts et des acteurs du secteur de l’éducation et des TIC, Microsoft a confirmé le renforcement du projet Youth Spark, mis en place depuis trois ans. C’est un programme d’investissement dans lequel la société de Mountain View s’est engagée à améliorer concrètement l’ « enseignement technologique » des jeunes de plus de 100 pays à travers le monde. Le géant de l’informatique est prêt à allouer 75 millions de dollars à cet instrument, qui permettront de financer des partenariats entre les acteurs gouvernementaux et les organisations à but non lucratif. A la base de l’initiative, il est reconnu qu’une meilleure compréhension de l’utilisation des ordinateurs et des technologies connexes peut aider la jeune génération à entrer sur le marché du travail, y compris les profils professionnels qui ne sont pas strictement techniques. L’emploi est une thématique centrale pour l’Afrique, un continent qui enregistrera en 2035 une main d’œuvre numériquement supérieure à celle de la Chine (leader mondial à ce jour).

L’expérience de Gayaza High School

Un bon exemple des fruits de l’engagement de Microsoft est associé à l’expérience de Gayaza High School, en Ouganda. Grâce à la collaboration avec la société américaine, l’institut a adopté des stratégies très avancées de formation en ligne. 90% des enseignants formés grâce à des cours spéciaux consacrés aux synergies entre les TIC et l’enseignement, utilisent un ordinateur portable. En outre, tous les outils pédagogiques et les devoirs à la maison sont téléchargés sur une plateforme de Cloud accessible à tous les étudiants. Des innovations qui ont permis à Gayaza High School d’être considéré comme l’un des meilleurs établissements universitaires au monde, en matière d’intégration des TIC dans les salles de classe.