Mobile money, en Afrique les opportunités se multiplient

Les projets liés au mobile money grandissent dans le tout continent. Ce sont les grandes entreprises de télécommunications mais aussi les petites startups innovantes qui stimulent ce développement. VuBlog propose une liste des initiatives et des articles les plus intéressants à ce sujet.

Naissance du géant du mobile money

Le portail internet de Afrique e Affari mentionne l’accord entre la startup Beyonic, qui offre des services mobiles de transactions financières, et la société Mobile Accord. Le partenariat permettra à Beyonic d’étendre son activité, actuellement limitée à l’Uganda et au Kenya, dans 25 pays africains, en construisant le plus grand pôle continental de mobile money. Les premiers États à être impliqués dans l’opération seront : Côte d’Ivoire, Ghana, Libéria, Malawi, Mozambique, Niger, Rwanda, Sierra Leone, Tanzanie et Zambie.

Le mobile banking transforme l’Afrique

Ritesh Anand, sur AllAfrica.com, a dédié un éditorial intéressant sur la transformation que les services de mobile money sont en train d’apporter au système bancaire africain, notamment dans les zones les plus isolées du continent. Il s’est inspiré pour cela des Gates Notes, texte publié chaque année par Bill Gates, fondateur de Microsoft, dans lequel il affronte les thèmes liés à la numérisation et au développement technologique.

MFS Africa s’allie avec Vodafone

Le Groupe Vodafone, géant international des télécommunications, a choisi MFS Africa, principal opérateur de transfert d’argent du continent, comme allié pour développer ses propres services pour le transfert d’argent entre les personnes et entreprises résidant dans des pays différents. La nouvelle provient du site Developing Telecoms, qui montre comment cet accord influence une typologie de services encore très coûteux en Afrique.

MTN et Safaricom rapprochent le Rwanda et le Kenya

Communications Africa mentionne l’accord signé entre MTN Rwanda, une des plus importantes compagnies téléphoniques africaines, et Safaricom Kenya, société de services mobiles. Un partenariat qui vise à développer M-Pesa, la plateforme pour le transfert virtuel d’argent (signée Safaricom), en la rendant exploitable pour les échanges entre le Rwanda et le Kenya.