Networked Society City Index, Stockholm est la ville la plus « smart »

Selon le Networked Society City Index, Stockholm est la ville la plus smart du monde. Le classement évalue aussi bien le niveau de développement économique et social dans un cadre de respect de l’environnement, que l’adoption d’outils TIC favorisant l’interaction entre la ville et les habitants et améliorant la qualité de vie de ces derniers.

Networked Society City Index, Stockholm au sommet

Ericsson a réalisé une nouvelle édition de son Networked Society City Index, le rapport permettant de classer 41 villes du monde en fonction de leur degré d’innovation. Deux ans après la dernière enquête, Stockholm a confirmé sa première position, suivie par Londres. La troisième place a en revanche été attribuée à Singapour qui est passée devant Paris (descendue à la 4ème place). À l’arrière, d’autres villes enregistrent de bonnes performances telles que Barcelone (13ème), Istanbul (22ème) et Jakarta (30ème), qui gagnent 4/5 places. Les choses vont mal en revanche pour Hong Kong (de 9ème à 14ème), Moscou (de 17ème à 21ème) et Dubaï (de 22ème à 26ème).

Les critères du classement

Le Networked Society City Index analyse les villes en fonctions de deux macro-domaines : le niveau de développement durable et la maturité TIC. Cela signifie que l’analyse porte d’une part sur les aspects économiques, sociaux et environnementaux, et d’autre part, dans le domaine technologique, sur les infrastructures, le coût de l’accès au réseau et son utilisation. Un autre critère devant être évalué est le degré de réalisation des 17 objectifs de développement durable établis par les Nations Unies pour 2030.

L’idée de fond est que la ville « connectée » du futur doit avoir quatre caractéristiques : résilience, participation, mobilité et collaboration. Un mélange parfait d’innovation et d’égalité sociale que les TIC peuvent aider à réaliser. Les nouvelles technologies, en particulier celles qui sont liées au réseau, au mobile et à l’Internet des Objets, lorsqu’elles sont utilisées correctement, peuvent être un outil puissant pour garantir des droits et des services à une part de plus en plus importante de la population, qui pour le moment en est exclue.