Open Cellular, Facebook accélère le pas vers l’Internet pour tous

Après Internet.org et un projet autour des drones, Facebook présente Open Cellular, sa dernière initiative sur le thème de l’Internet pour tous. L’objectif est toujours le même : connecter cette partie de la population mondiale qui n’a pas encore accès au réseau. Cette fois, l’instrument est une plateforme sans fil portable, en mesure de couvrir une zone dans un rayon de 10 km et de garantir Internet à 1500 personnes.

Internet pour tous passe par Open Cellular

On ne peut pas dire que Facebook ne s’implique pas totalement pour parvenir à mettre en place l’Internet pour tous, c’est-à-dire, garantir l’accès au réseau à des milliards de personnes qui en sont encore privées. Pour réussir, Facebook met sur pied de nombreux projets ambitieux, comme Internet.org ou Free Basics.

Le dernier en date est Open Cellular, un boîtier sans fil portable. Son encombrement est comparable à celui d’une boîte à chaussures, et il est très simple à assembler étant seulement composé de deux parties. Mais une fois activé, il peut couvrir une zone de plus de 10 kilomètres de diamètre et de fournir une connexion (2G, 3G ou 4G) à près de 1500 personnes. Une sorte de petit répétiteur, mais puissant, qui peut être assemblé dans des conditions précaires, et qui permet de réduire les coûts de télécommunications des infrastructures.

Internet pour tous, un droit de l’homme

La nouvelle initiative de Facebook n’en est encore qu’à ses premiers pas et faire un bilan s’avère difficile. Mais c’est sûrement le symptôme d’une conviction diffuse : l’accès au réseau est un bien primaire, un véritable droit de l’homme. Encore mieux : Internet est un instrument qui permet de combattre les inégalités sociales et de matérialiser les droits fondamentaux de l’homme, de l’instruction jusqu’à la santé.

Sans aucun doute, derrière l’activisme du réseau social populaire, il existe des intérêts économiques directs (élargir encore davantage le nombre de ses inscriptions), mais on ne peut pas nier que cette proactivité représente un exemple vertueux pour tous les opérateurs du secteur public et privé.