industrie 4.0

Qu’est-ce que l’industrie 4.0?

Lorsqu’on parle d’industrie 4.0, on fait référence à la dénommée quatrième révolution industrielle, soit le processus qui vient après la révolution de la machine à vapeur, de l’électricité et de l’information.

Le mot apparaît pour la première fois en 2011 en Allemagne, à la Foire de Hanovre.

L’industrie 4.0, surfe sur des ondes très différentes de celles qui ont généré les précédents bonds en avant. En fait, le processus est déjà entamé et il n’a échappé à personne, y compris en Italie.

Interconnexion est le mot d’ordre, et les nouvelles technologies numériques suivent et suivront de plus en plus quatre lignes principales de développement.

Industrie 4.0 : calculs et interconnexions

Le Big data, dont nous avons parlé dans cet article, avec l’Internet des Objets et l’informatique en nuage seront au cœur du stockage des informations.
L’analytique ou l’analyse des données. Chaque fois que l’on recueille des informations, il faut savoir les lire afin de leur attribuer une valeur.

Et c’est grâce à l’apprentissage automatique que cela se produit, en faisant en sorte que le logiciel et les applicatifs puissent être en mesure d’apprendre et de perfectionner une certaine quantité de données.

C’est à ce moment-là qu’entre en jeu le rapport homme-machine. Qu’est-ce que ça veut dire? Il s’agit de toutes les technologies qui servent de passerelle entre l’être humain et le numérique, en facilitant l’accès de l’homme à certaines technologies. Pour n’en citer que quelques-unes, ce sont toutes les fonctions tactiles disponibles actuellement, les casques de réalité virtuelle et augmentée.

Enfin, en quatrième point, citons la fabrication ajoutée, la robotique et toutes les autres nouvelles technologies pour créer et/ou stocker l’énergie, en augmentant au maximum les prestations industrielles.

 

Source: www.economyup.it