S’efforcer de réduire la fracture numérique au Togo

Au Togo la fracture numérique est encore un obstacle majeur sur la voie du développement. Le pays a des taux de pénétration de l’Internet à haut débit et mobile parmi les plus bas de la région (Afrique de l’Ouest). Le haut débit est un mirage pour la quasi-totalité de la population : les connexions mobiles sont l’apanage de 4,1% de la population, et les fixes représentent seulement 0,1%

L’Union internationale des télécommunications, dans son rapport « The State of Broadband » (L’état du haut débit), a noté qu’à ce jour, le Gouvernement du Togo ne s’est pas encore doté d’une stratégie de développement du haut débit, même si un plan sur ce sujet est en cours de programmation.

infografica-togo-14-03-2016-fra