Téléphonie mobile en Afrique

Téléphonie mobile en Afrique: 9 millions d’utilisateurs en plus

Téléphonie mobile : l’Afrique avance à grands pas.

L’année 2017 a été, jusqu’à présent, très prometteuse au regard du marché de la téléphonie mobile. Pas moins de 9 millions d’Africains ont en effet signé de nouveaux contrats au cours du premier trimestre 2017, faisant ainsi du continent le quatrième marché à la croissance la plus rapide au monde.

Ces chiffres ont été révélés par le dernier Mobility Report de Ericsson, publié en juin 2017.
Parallèlement à l’expansion et l’utilisation généralisée des smartphones aussi le marché qui gère les tours de téléphone est en croissance et en évolution ensemble.

Nigeria, ambassadeur de la téléphonie mobile

En Afrique, le Nigeria est le pays ayant enregistré le plus grand nombre de contributeurs à cette croissance, avec trois millions de nouveaux clients au réseau de téléphonie mobile.

L’Inde prend la tête du classement mondial, avec 43 millions d’abonnés en plus, suivie par la Chine, avec 24 millions. Le nombre mondial d’abonnements a augmenté de 4 % par rapport à l’année dernière, passant ainsi à 7,6 milliards au total.

Secteur en pleine croissance, mais encore un long chemin à parcourir

En Afrique et au Moyen-Orient, le taux de pénétration de la téléphonie mobile demeure encore inférieur aux autres régions du monde, une donnée qui suggère une croissance exponentielle rapide. Selon les prévisions, les chiffres tripleront entre 2016 et 2022 dans la région MENA.

Les raisons de cette évolution sont notamment la jeune génération, toujours plus encline à l’utilisation d’appareils mobiles, ainsi qu’une forte différenciation de la production. En 2018, d’après Ericsson, la LTE sera devenue la technologie dominante de manière absolue, au détriment de la technologie GSM, affichant notamment le taux de croissance le plus élevé de l’histoire de la téléphonie mobile.

 

Source:  www.infoafrica.it