tunisia faro del mediterraneo

Tunisie, le phare de la Méditerranée

Le 14 mai à Florence une rencontre a eu lieu au Palazzo Vecchio, dans le but de souligner le contexte historique et culturel de la Tunisie, un pays qui se distingue aujourd’hui pour la promulgation d’une Constitution à la pointe de la modernité, en termes de droits de l’homme et de libertés individuelles.

Étaient présents à cette rencontre, Giovanni Ottati, Président de Confindustria Assafrica & Mediterraneo, Dario Nardella, Maire de Florence, Selma Elloumi, Ministre du tourisme en Tunisie, la Sénatrice Stefania Craxi, le Sous-secrétaire à la culture et au tourisme Dorina Bianchi, le Président de la Chambre du commerce et de l’industrie italo-tunisienne Mourad Fradi, l’Ambassadeur de la Tunisie à Rome Moez Sinaoui, l’Ambassadeur d’Italie à Tunis, Lorenzo Fanara, le Président du Conseil régional de la Toscane Eugenio Giani, Vice-président de la Région Toscane Monica Barni.

« La vision de la Tunisie ne peut pas être séparée de celle de la Libye et de l’Algérie », déclare M. Ottati dans son discours. « La situation actuelle, les perspectives et les potentialités de la Tunisie doivent être envisagées dans une optique plus large, qui impliquent nécessairement la Libye et l’Algérie ».
giovanni ottati