YouthWorks, pour promouvoir le travail en Afrique et au Moyen-Orient

Un réseau de YouthWorks est lancé, plateforme numérique qui favorise l’emploi des jeunes en Afrique du Nord et au Moyen-Orient. Conçue par Microsoft et Silatech, cette initiative débute aujourd’hui et accueille également la collaboration d’Udemy. 

Les jeunes et le travail en Afrique et au Moyen-Orient

L’emploi des jeunes est un problème majeur en Afrique et au Moyen-Orient. Le nombre de jeunes sans emploi est de plus en plus élevé : ils étaient 28,3 % au total en 2012, ils seront plus de 30 % en 2018. Certains pays surtout souffrent plus que d’autres de cette situation : en Egypte, le taux avoisine les 38 %, en Jordanie 33 %, en Afrique du Sud, il atteint jusqu’à 54 % (l’un des taux les plus élevés de la région). Pour tenter d’inverser la courbe, les actions et les initiatives se multiplient, tant au niveau public que privé. Parmi ces initiatives, « YouthWorks » s’avère l’une des plus importantes et des mieux structurées. C’est un projet conçu et développé par Microsoft, le leader mondial de l’informatique, et Silatech, réalité sociale qui traite de la promotion de l’emploi.

YouthWorks, le numérique au service de la jeunesse

Le projet YouthWorks a été lancé en 2012, dans le but de créer un lieu de rencontre virtuel entre les travailleurs et les entreprises. Il offre aux utilisateurs un certain nombre de services liés à l’emploi des jeunes : action d’orientation, formation en ligne, possibilité de stages. La force de YouthWorks réside principalement dans le réseau dense et étendu des contacts qui a permis de développer et de créer des portails spécifiques dans certains pays du noyau dur, tels que l’Egypte, la Tunisie, l’Algérie, le Maroc, le Liban, la Palestine, le Qatar, l’Irak, le Kenya, le Botswana, la Côte-d’Ivoire, le Nigeria, le Ghana, l’Afrique du Sud, et la Turquie. Le dernier élément important réside dans l’accord signé entre Microsoft et Udemy, plate-forme web qui offre des cours en ligne. Le partenariat prévoit qu’Udemy mette certains de ses produits à disposition des utilisateurs finaux de YouthWorks, ce qui permettra d’augmenter l’offre de formations.